Concert de musique Klezmer

Aller au contenu

Concert de musique Klezmer

Lyceum La Chaux-de-Fonds
Publié par Dominique Frascotti dans Section Musique · 16 Mai 2023
Nockhems Klesmoress
Concert de musique Klesmer

La musique Klesmer est la musique instrumentale traditionnelle des Juifs d’Europe de l’Est. Elle fut jouée dans les «Chtetl», bourgades juives situées en Ukraine, en Pologne et dans certaines régions de la Russie tsariste. On l’entendait surtout lors de mariages – en fait, des noces sans Klesmorim (pluriel de Klesmer) étaient indispensables. Même les familles pauvres engageaient au moins un violon et un cymbalom portatif.

Les musiciens étaient souvent des amateurs. Or, pour les professionnels, la vie du chtetl n’offrait pas assez de possibilités. Ils gagnèrent donc leur vie en tant que musiciens ambulants, rencontrant des cultures environnantes et créant un style mélangeant traditions juives et sonorités russes, roumaines, ukrainiennes, grecques. Des influences particulièrement fortes émanèrent des Tsiganes, avec lesquels les Klesmorim étaient souvent en contact.

Nokhems Klesmoress est en quelque sorte une revanche envers l’histoire : en effet, dans le chtetl, il était impensable qu’une fille joue d’un instrument. Aujourd’hui, ce tabou n’existe heureusement plus et le groupe est – à part le directeur musical – constitué de filles. Et elles n’ont rien à envier à leurs collègues masculins !

C’est à partir de la fin du XIXème /début du XXème siècle que, grâce à l’invention de l’enregistrement sonore, nous connaissons directement cette musique, des partitions écrites n’existant pour ainsi dire pas. La grande vague d’immigration vers les Etats-Unis donna naissance outre-mer à un style différent ; mais nous avons choisi de garder le style traditionnel européen.
 
                                                                                                                                                                  François Lilienfeld

C’est avec plaisir et curiosité que nous accueillons le groupe de musique Klezmer composé de Jana Traut et Louisa Jaccard au violon, Julie Cottier à la clarinette et Julian Schnetzler au violoncelle sous la conduite de Monsieur Lilienfeld à l’accordéon ou au piano.
C’est pour nous une découverte car nous entendons ce type de musique pour la première fois au Lyceum.

La musique Klezmer est un genre musical traditionnel juif ashkénaze qui trouve ses origines en Europe de l’Est principalement dans les communautés juives d’Ukraine, de Pologne et de Roumanie. Elle tire son nom du mot yiddish « klezmorim » désignant les musiciens itinérants qui jouaient cette musique dans les fêtes religieuses, les cérémonies communautaires juives, lors de mariages notamment. Au cours de leur périple, ces musiciens rencontraient des cultures différentes et créaient un style particulier mélangeant traditions juives, sonorités russes, roumaines, ukrainiennes ou grecques. Des influences particulièrement fortes émanèrent des Tsiganes avec lesquels les klezmorim étaient souvent en contact.

Ainsi, la musique Klezmer comprend un large éventail de styles et de rythmes et est associée à différents types de danses traditionnelles juives. C’est avec talent que les musiciens nous présentent quelques danses typiques
  • La Hora, une mélodie vivace et joyeuse qui se danse en cercle.
  • La Doïna, mélodie mélancolique et expressive jouée à un tempo lent et avec des ornementations     subtiles. Elle est souvent associée à des événements plus tristes, à des moments de réflexion ou de mélancolie.
  • Le Sher, danse assez lente caractérisée par des mouvements de pas glissants.
  • Le Bulgar, danse rapide et enjouée, originaire des Balkans.
  • Le Khosidl marche lente et gracieuse, souvent jouée lors des cérémonies de mariage.
Les instruments spécifiques à la musique Klezmer sont le violon, la clarinette, l’accordéon, la contrebasse ou le violoncelle et le cymbalom parfois remplacé par le piano.
Au fil du temps et suite aux migrations, cette musique a été influencée par d’autres styles musicaux tels que le jazz, le rock et le blues. Aujourd’hui, elle continue d’être jouée et appréciée tant par les musiciens traditionnels que par les artistes contemporains qui en ont intégré les éléments dans leur propre musique.
A l’origine, les mélodies se transmettaient par tradition orale, il n’y avait pour ainsi dire pas de partitions mais avec l’avènement des enregistrements sonores au début du XXème siècle, cette musique s’est popularisée aussi bien en Europe qu’aux Etats-Unis puis dans le monde entier.

Merci infiniment au groupe Klezmer de Monsieur Lilienfeld avec lequel nous avons partagé un très beau moment musical et merci à Jacqueline, notre présidente de la section musique, pour l’organisation impeccable de cette soirée.
                                                                                                                                                                   Nicole Philippekin


Qui sommes-nous
Notre association rassemble des femmes de tous âges et de toutes professions qui s'intéressent aux arts, aux lettres, aux sciences, aux problèmes sociaux et qui, par leur engagement personnel, favorisent la bonne entente, l’amitié et la promotion continue du savoir.
Réseaux sociaux
Nos dernières activités
Retourner au contenu